LES CHERCHEURS CLINIQUES

Dr. Michael K. McGuire, DDS

Dr. Michael K. McGuire

Résultats axés sur la confiance – et les données scientifiques à l'appui

Le Dr Michael McGuire accorde une très grande valeur aux preuves scientifiques. Bien qu'il soit chercheur, il est avant tout un clinicien qui se fie aux données à long terme pour s'assurer qu'il utilise des matériaux qui l'aideront à obtenir de bons résultats pour ses patients.

Nous avons profité de l'occasion pour en apprendre davantage sur les résultats d'une étude récemment publiée dans le Journal of Periodontology par les docteurs McGuire, Scheyer et Nunn dont le but était d'évaluer des défauts de récession traités avec un lambeau d'avancement coronaire combiné à un dérivé de la matrice amélaire ou à du tissu conjonctif; comparaison des paramètres cliniques après 10 ans.

Lire l'entrevue


Dr. E. Todd Scheyer

Dr. E. Todd SCHEYER

Résultats axés sur la fiabilité – et les données scientifiques à l'appui

Dr E. Todd Scheyer accorde une très grande valeur aux preuves scientifiques ainsi qu'aux résultats cliniques. Bien qu'il soit chercheur, il est avant tout un clinicien qui se fie aux données à long terme pour s'assurer que les matériaux et protocoles qu'il utilise l'aideront à obtenir de bons résultats pour ses patients.

Nous avons profité de l'occasion pour en apprendre davantage sur les résultats d'une étude récemment publiée dans le Journal of Periodontology par les docteurs McGuire, Scheyer et Nunn dont le but était d'évaluer des défauts de récession traités avec un lambeau d'avancement coronaire combiné à un dérivé de la matrice amélaire ou à du tissu conjonctif; comparaison des paramètres cliniques après 10 ans.

Lire l'entrevue


Prof. Anton Sculean

PROF. ANTON SCULEAN

Le professeur Anton Sculean ne croyait pas aux bienfaits d'Emdogain au départ – il a d'ailleurs réalisé une étude de 10 ans afin de comparer le traitement de défauts intra-osseux à l'aide de protéines dérivées de la matrice amélaire et/ou de régénération tissulaire guidée,1 dans le but de démontrer l'infériorité d'Emdogain par rapport à la régénération tissulaire guidée (GTR). L'étude comparait quatre options de traitement variées (le débridement avec lambeau ouvert (OFD), Emdogain combiné au OFD, la GTR, et la GTR combinée à Emdogain) dans le traitement de défauts intra-osseux. Nous avons parlé au Professeur Sculean à propos des résultats de cette étude, des raisons pour lesquelles il préconise aujourd'hui Emdogain et de son utilisation du produit au cours des 10 dernières années.

Lire l'entrevue